Sommaire

QUEJIO


De : Salvador Tavora
Mise en scène par Salvador Tavora
Avec Cuadra Seville



En 1972, le groupe "La Cuadra de Sevilla" (du nom du local de Paco Liria, "La Cuadra"), dirigé par Salvador Tavora, réalise le spectacle de théâtre flamenco "Quejío, estudio dramático sobre cante y bailes de Andalucía".
Succédant à des tentatives antérieures de Juan Bernabé à Lebrija, et de Alfonso Jímenez à El Arahal et à Paradas, ce spectacle revendique l’héritage de l’"Institución libre de enseñanza" de Giner de Los Ríos, et des expériences de théâtre populaire de Federico García Lorca, au cours de la Deuxième République. Pour Salvador Tavora, il s’agissait de "fondre le cante et le baile(…) dans la situation d’une collectivité opprimée, au sein de laquelle la plainte et le cri des individus n’a servi, à la suite d’une récupération préméditée, qu’ à divertir les responsables" (cité par José Manuel Gamboa. Cf : bibliographie).
Aux nombreux spectacles de théâtre flamenco produits à cette époque, participeront des cantaores comme Miguel Vargas, El Cabrero, Paco Moyano… C’est au même moment que Moreno Galván écrit ses textes pour José Menese, et que Manuel Gerena, Luís Marín, et Paco Moyano chantent leurs propres "letras de protesta". De son côté, Paco Liria avait inauguré le premier local de "La Cuadra" en 1956, puis fermé et déménagé plusieurs fois sous la pression de la censure franquiste, avant de s’installer définitivement à "La Carbonería", qui existe toujours aujourd’hui au 18 de la rue Levíes, et qui perpétue la tradition de centre multiculturel libertaire voulue par son fondateur : dans les années 1970, Paco Liria programmait régulièrement au cours de la même soirée les jeunes groupes d’un rock andalou balbutiant (entre autres, Smash, avec Manuel Molina et Gualberto), et le cante très orthodoxe d’Antonio Mairena.

Représentations ATP : Relais Culturel
le 9 Mai 1973, 21H00


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019