Sommaire

Main dans la main


De : sofia fredèn
Mise en scène par édouard signolet
Avec geoffroy barbier, amaury de crayencour, nicolas gaudart, david gérard, lionel laget, ludovic lamaud, neta landau, véronique lechat, anne-lise main, alys-yann schmitz et jean-luc vincent.

spectacle à 20h30 - durée 1h30

spectacle en partenariat avec le Théâtre Antoine Vitez
(pour en savoir plus et voir d'autres photos cliquez sur le titre du spectacle)





Main dans la main brosse le portrait d'une jeunesse perdue, marginalisée par la société, et qui constate avec effroi qu'elle est dans une impasse. Ils sont tous à la recherche d’un toit, d’une vie plus confortable et pour cela ils sont prêts à tout.


« La règle ici c’est la survie ».


-Ainsi, un jeu de massacre débute Allan, Nina, Aron, Peter et Nadja volent, squattent, mentent, brûlent, pillent, se vendent et se mutilent pour obtenir ce bien si précieux. Ils veulent tout, tout de suite et les moyens usités sont souvent extrêmes.


-Les situations sont surréalistes, car poussées à leur paroxysme, sans jamais aller vers l’invraisemblable. L’alliance de situations surréalistes et de paroles quotidiennes permet de provoquer un véritable décalage qui apporte à cette atmosphère démentielle, une ironie redoutable au rythme endiablé.


-L’écriture est nerveuse, délirante et percutante, les huit voix forment une véritable polyphonie qui souvent se transforme en cacophonie, car aucun personnage ne cherche à s’écouter et encore moins à se comprendre. Il faut noter également une certaine cruauté dans la parole car aucune parole jamais n'arrive à s'extraire d'une quelconque valeur marchande, et surtout pas les sentiments amoureux.


-Main dans la main est un formidable coup de gueule de ceux qui vivent face à ceux qui regardent vivre. Une réflexion cinglante sur notre société.



Représentations ATP : Théâtre Antoine Vitez
le 17 Mars 2009, 20H30
le 18 Mars 2009, 20H30


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2017