Sommaire

APPENDICE


De : Lina Saneh
Mise en scène par Lina Saneh
Avec Rabih Mroué et Lina Saneh
spectacle à 21h00 le 26/03 et à 19h le 27/03 - durée 1h
(pour en savoir plus et voir d'autres photos cliquez sur le titre du spectacle)



Faire de son corps un champ de bataille où s'affrontent les promesses de liberté et de modernisation de l'Etat et les forces identitaires et communautaires : cette idée 'démoniaque' a donné naissance à la performance 'Appendice'. Lina Saneh est assise immobile, tandis que Rabih Mroué, son mari / performer, lit cette déclaration de guerre. Et nous découvrons sa stratégie : prélever au fur et à mesure des membres et des organes de son corps pour les faire brûler et soustraire ainsi la plus grande partie d'elle-même à ses ennemies.


Lina Saneh
Lina Saneh est née à Beyrouth en 1966. Elle suit des études de théâtre à l’Université Libanaise de Beyrouth et à la Sorbonne Nouvelle. Elle écrit, met en scène et joue dans plusieurs pièces : Les Chaises (1996), Ovrira (1997), Extrait d’Etat Civil (2000), Biokhraphia (2002) et Appendice (2007). Elle réalise sa première vidéo I Had A Dream, Mom en 2006. Elle participe également à certaines pièces de son mari Rabih Mroué, dont : Who’s Afraid of Representation (2005) et How Nancy Wished That Everything Was An April Fool Joke (2007). Elle est actuellement professeur assistante à l’Institut d’Etudes Scéniques et Audio-Visuelles de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth et à l’Université du Saint-Esprit de Kaslic.
n terre. Ce problème n’est pas uniquement dû à une mentalité sociale religieuse conservatrice, mais aux lois libanaises, à la Constitution de l’Etat qui ne nous reconnaît pas en tant qu’individus ayant des droits citoyens hors des communautés religieuses. Aussi sommes-nous obligés de suivre les lois religieuses pour tout ce qui concerne les statuts personnels. » Pendant le spectacle, Lina Saneh est assise sur une chaise ; elle restera assise, immobile tout au long de la performance, mains croisées sur les cuisses, face à un pupitre. Rabih Mroué, qui joue son mari, se tient derrière un pupitre, lecteur du récit de l’expérience à laquelle veut se livrer son épouse. Ayant entendu dire que dans les hôpitaux on brûle les membres et organes excisés de certains malades, Lina Saneh s’est emparée de cette information pour en faire le point de départ du spectacle Appendice. Elle envisage ainsi de se faire opérer en plusieurs étapes afin de prélever, au fur et à mesure, divers membres et organes de son corps, qu’elle brûlera après l’opération. « L’ambition de ce projet est de faire de mon corps un lieu de lutte, un champs de bataille entre promesses de liberté et de modernité (de tout Etat, au-delà de l’Etat Libanais) et les forces identitaires et communautaires qui, partout, veulent ériger leurs systèmes en modèles universels et, par suite, impératifs. Il s’agit de pouvoir discuter les tensions qui se jouent, sur l’espace d’un corps (et sa liberté), le langage de la Loi (et ses impératifs et qualifications), le commerce moderne (et sa “monnaie” virtuelle), et l’art (et ses instances constituantes).»

Rabih Mroué
Rabih Mroué appartient à une nouvelle génération d’artistes libanais qui émergent à la fois au Liban et dans le monde entier par leurs créations innovantes. Rabih Mroué (1967, Beyrouth) est à la fois comédien, metteur en scène et auteur. Il débute en 1990, introduisant dans ses propres pièces des performances et des vidéos. Très vite, les travaux de Rabih Mroué remportent un grand succès sur les scènes européennes. En recherche perpétuelle d’une nouvelle relation contemporaine entre les différents langages des formes arstistiques théâtrales, il interroge les définitions du théâtre et la relation entre espace et forme de la performance, ainsi que la manière dont s’installe la relation entre le performer et le public. Son travail est minimaliste et utilise différents media tels que la vidéo, la performance ou le théâtre. Il souligne fortement le contexte économique et politique libanais en réalisant des pièces quasi documentaires dans lesquelles fiction et réalité se mèlent.

Les ATP d'Aix ont accueilli Rabih Mroué et Lina Saneh au cours de la saison 2008/09 avec "Comme Nancy aurait souhaité que tout ceci ne soit qu'un poisson d'Avril"

Représentations ATP : 3bisF lieu d'art contemporain
le 26 Mars 2010, 21H00
le 27 Mars 2010, 19H00


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019