Sommaire

LES YEUX D'ANNA


De : Luc Tartar
Mise en scène par Yamina Hachemi
Avec Laurent Richard
Félix Pruvost
Yamina Hachemi
Thomas Coux
Véronique Chiloux

spectacle à 20h30
durée 1h30


L'ESPRIT DU THÉÂTRE

Avant "Les Yeux d’Anna "

A la rencontre de Luc Tartar
en sa présence et celle de Yamina Hachemi, metteur en scène
Théâtre des Ateliers jeudi 7 avril à 18h30


(pour en savoir plus et voir d'autres photos cliquez sur le titre du spectacle)






Résumé de la pièce :
Au lycée, une jeune fille surdouée est l’objet de toutes les jalousies, de toutes les rumeurs. Son inadaptation est criante et son regard insupportable : elle a des yeux vairons ! Insidieusement, on lui reproche sa différence et peu à peu la curiosité cède la place à l’ostracisme. Elle est rejetée par le groupe, on l’accuse de tous les maux, on lui prête des pouvoirs surnaturels… C’est une vétille qui va mettre le feu aux poudres et transformer cette histoire en tragédie. Dans un vestiaire, après un cours de sport, et parce qu’ils ont vu le piercing qu’elle porte au nombril, ses camarades, filles et garçons mêlés, lui volent ses vêtements, puis l’exhibent nue dans la cour… Cette scène d’expiation, cruelle, provoque des ravages en cascade. La jeune fille rentre chez elle et s'enferme dans sa chambre, refusant désormais tout contact avec le monde. Les parents, bouleversés et impuissants, passent la nuit à la porte de leur fille… L’action se déroule en une journée. Elle commence le matin pour finir en début de soirée, au moment où la jeune fille s’enferme dans sa chambre. La pièce mélange les scènes dialoguées, les récits que les différents protagonistes font de l’incident du lycée et les apartés des personnages, au cours desquels chacun dévoile sa vérité ou ses interrogations. On ne verra pas la jeune fille. Elle est enfermée dans sa chambre. Son portrait se dessine en creux, à petites touches, par ce qu’en dit l’entourage



Les yeux d'Anna, PRIX DE L'INEDITHEATRE 2010 !
Prix lycéen de pièces inédites, organisé par l'association Postures, le Théâtre de l'Est Parisien, les Editions Lansman.
Le prix a été remis le 27 Mai au Théâtre de l'Est Parisien, en présence des élèves du Lycée Voltaire (Paris 11ème) du Lycée Etienne Dolet (Paris 20ème) et du Lycée Hélène Boucher (Paris 20ème).
La pièce paraît aux Editions Lansman.


Luc Tartar

Biographie

Luc Tartar est boursier du Ministère de la Culture, du Centre National du Livre et de la Région Ile de France. Il est l’auteur de deux romans, Le marteau d’Alfred, paru aux Editions de l’Amandier et Sauvez Régine, à paraître chez le même éditeur, ainsi que d’une vingtaine de pièces de théâtre, parues pour la plupart aux Editions Lansman, à l'exception de Zéro aux Editions Domens et de La Dame blanche aux Editions Théâtrales (in Embouteillage).
Auteur associé au Théâtre d’Arras de 1996 à 2006. Il a notamment écrit pour le théâtre Les Arabes à Poitiers, création d’Yves Gourmelon en 1995, puis mise en scène de Stéphane Verrue en 1999, Lucie ou le fin mot de l'histoire, création de David Conti en 1998, puis mise en scène d’Anne Petit en 2006, et Terres arables, créé en lecture-spectacle par Stéphane Verrue au Festival d’Avignon 1999, puis par Agnès Renaud à Saint-Quentin en 2007.
Papa Alzheimer a été écrit en 2000 au Québec lors d'une résidence d'écriture organisée par le CEAD de Montréal, puis créé au Théâtre d’Arras en 2003, dans une mise en scène de Laurent Hatat (puis Hippodrome de Douai, Théâtre de l’Est Parisien). La Dame blanche a été créé en 2001 par Anne-Laure Liégeois dans le spectacle « Embouteillage » et S’embrasent en 2005 à Clermont-Ferrand par le Théâtre du Pélican dans une mise en scène de Jean-Claude Gal. En voiture Simone (37 représentations en 2006 à l’Espace Kiron à Paris) a été créé par Sarah Sandre et Estafette-Adieu Bert, qui a obtenu une Aide à la Création du Ministère de la culture (DMDTS), a été créé en 2005 au Théâtre de la Tête Noire à Saran, dans une mise en scène de Gérald Dumont, puis lu en 2006 au Studio Théâtre de la Comédie Française dans le cadre de « Premières lignes ». Luc Tartar a notamment travaillé en tant que comédien sous la direction de Stuart Seide (Amphitryon, de Molière, et Le quatuor d'Alexandrie, d'après Lawrence Durrell).
Il a traduit, en binôme avec Agnieszka Kumor, Vie intérieure, de Marek Koterski – Aide à la Création du Ministère de la culture (DMDTS) en août 2005. Parti chercher a été créé en juin 2006 à Moutier (Suisse), dans une mise en scène d’Aline Steiner. (Reprise au Théâtre d’Arras et à l’Hippodrome de Douai en novembre-décembre 2006) et Mademoiselle J’affabule et les chasseurs de rêves a été créé en avril 2007 au centre culturel Gérard Philipe de Champigny-sur-Marne, par la Compagnie 3 mètres 33 (Anne Leblanc et Pascale Maillet). Monsieur André Madame Annick a été créé par Agnès Renaud et la Compagnie de l’Arcade à Saint-Quentin (02) en 2007. Luc Tartar a obtenu en 2007 une bourse du CNL pour écrire son deuxième roman, Sauvez Régine (résidence d’écriture à Rochesson, dans les Vosges, à l’invitation d’Olivier Dautrey et de son association «La Pensée Sauvage») En 2008 et 2009, Luc Tartar a écrit Aux anges pour Paula Brunet et le Théâtre de la Rencontre et Voix d'eaux, créé par Thomas Gennari et le Groupe Teknè à Bertincourt (62).
En octobre 2009, S'embrasent a été créé à Montréal par le Théâtre Bluff, dans une mise en scène d'Eric Jean, le spectacle fera en 2010-2011 une tournée d'une quarantaine de dates au Québec et en France.
Au premier trimestre 2010, Luc Tartar a résidé à la médiathèque de la clinique Georges Heuyer (bourse de la Région Ile de France) où il a commencé l'écriture de son troisième roman, Les bassines.
Les yeux d'Anna, écrit pour Yamina Hachemi et le Théâtre temps, pièce lauréate de la tournée 2010-2011 de la Fédération d'Associations de Théâtre Populaire (FATP) et du Prix de l'INEDITHEATRE, organisé par Postures, le Théâtre de l'Est Parisien et les éditions Lansman, sera créé au Centre Culturel Max Juclier de Villeneuve la Garenne en novembre 2010, puis en tournée à travers toute la France (au Théâtre de l'Etoile du Nord à Paris du 26 janvier au 12 février 2011).
Enfin, Luc Tartar sera en résidence d'écriture à la médiathèque de Cormontreuil (Marne), du 18 mai au 18 décembre 2010, pour écrire son quatrième roman, grâce à une bourse du Centre National du Livre.




Représentations ATP : Théâtre du Jeu de Paume
le 7 Avril 2011, 20H30


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019