Sommaire

ONZIÈME


De : François TANGUY
Mise en scène par François TANGUY
Avec Laurence Chable, Fosco Corliano, Claudie Douet, Muriel Hélary, Vincent Joly,
Carole Paimpol, Karine Pierre, Grégory Rault, Jean Rochereau, Boris Sirdey

spectacle à 20h30 (sauf le 23 à 19h30)
durée 2h20



(pour en savoir plus et voir d'autres photos cliquez sur le titre du spectacle)




L'Esprit du théâtre
Rencontre entre
Laurence Chable, cofondatrice avec François Tanguy du Théâtre du Radeau,
et Jean-Paul Manganaro, essayiste et traducteur
(auteur notamment chez P.O.L. de François Tanguy et le Radeau, 2008).
vendredi 17 février 2012 à 18h30
Théâtre des Ateliers, 29 place Miollis, Aix-en-Provence
Entrée libre dans la limite des places disponibles


A VOIR ABSOLUMENT
Visite de l’exposition
Masqué

collection d’Erhard Stiefel
Plus de 80 masques de théâtre de tous les âges et tous les continents
témoignent de la puissance de cet art, aujourd’hui menacé de disparaître.
Bois de l’Aune - du 27 janvier au 24 février 2012
Visite de la collection sur rendez-vous, inscription nécessaire
au Bois de l’Aune au 04 42 93 85 40.



Représentations de Onzième
du lundi 20 au mercredi 22 février 2012 à 20h30
jeudi 23 février 2012 à 19h30
Bois de l'Aune, place Victor Schoelcher, Jas de Bouffan, Aix-en-Provence


Ceux qui ont vu les créations de François Tanguy et de son Théâtre du Radeau savent combien celles-ci, tout en demeurant essentiellement, radicalement, purement théâtrales, tiennent de la magie. Traçant sur la scène de vertigineuses perspectives, les panneaux coulissants, comme autant de cadres, leur confèrent en effet des allures de lanterne magique. Mais ces pièces tiennent également de la peinture, si l’on considère le soin mis à combiner par gestes inspirés et dans un même mouvement, autour de ces acteurs qu’elles traversent et qui les transfigurent, les différentes matières à disposition – le texte, la musique, les lumières et la scénographie. Ou encore de la composition, tant le vocable de la musique est omniprésent dans la bouche de François Tanguy. Moins ouvertement musical que les précédents – Les Cantates, Coda, Ricercar –, le titre de cette nouvelle création l’est pourtant tout autant : Onzième fait en effet référence au onzième des seize Quatuors à cordes de Beethoven. Son sous-titre, « Serioso », est peut-être une indication quant à la tonalité de cette pièce où la gravité (les grandes tragédies totalitaires du XXe siècle) côtoie néanmoins le burlesque. Une création dans laquelle textes, théâtraux ou non, dans toutes les langues (tel dialogue de Dostoïevski ou de Witkiewicz, tel fragment de Kafka, tel monologue de Shakespeare), mêlés à la musique (de Purcell à Sibelius, de Schubert à Berio) et à ces lumières toujours sidérantes, forment une tessiture singulièrement fascinante. Une miraculeuse échappée hors du temps fictionnalisé de notre monde contemporain, mais profondément ancrée dans le réel, et le présent, par la grâce du théâtre. À nouveau, François Tanguy excelle à exalter cette « profondeur enthousiaste et légère » dont parle Jean-Paul Manganaro : « La profondeur de la beauté nécessaire, face à l’éternelle grimace de l’histoire. »

Coproduction Théâtre du Radeau (Le Mans) ; Théâtre National de Bretagne (Rennes) ; Association Artemps (Dijon) ; Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; Théâtre Garonne (Toulouse) ; Théâtre de Gennevilliers, centre dramatique national de création contemporaine ; Festival d’Automne à Paris ; Bois de l'Aune Aix-en-Provence





Francois Tanguy

François Tanguy est un metteur en scène français.
Il fonde en 1985, avec Laurence Chable, le Théâtre du Radeau, et ouvre en 1992, la Fonderie au Mans, une ancienne succursale réhabilitée en lieu culturel. Il élabore un théâtre qui ne prend pas racine dans la narration, dans le psychologisme mais dans la sensation et le mouvant.

Habité de musique et de peinture, de fragments de textes et d’apparitions, François Tanguy continue son travail de fugue et variations autour du sens, de l’absence de sens, et de notre humanité pantelante, dans un travail toujours aussi méticuleux et éclatant.


DANS LA PRESSE

Il y a de l'archéologue chez le capitaine du Radeau, et chez ses acteurs qui "jouent" comme nulle part ailleurs, ou plutôt ne jouent pas, mais convoquent par leur extraordinaire présence des bribes, des traces de l'expérience humaine.
Le Monde - Fabienne Darge

Les bribes puisées dans les lectures de Tanguy (de Kafka à Péguy, ses goûts sont éclectiques) sont devenues de vraies scènes de théâtre dont il assume l’héritage, avec des comédiens à leur meilleur. Au menu, Dante, Shakespeare, Strindberg, mais surtout Dostoïevski, avec notamment plusieurs passages des Démons. Et au final, un puzzle qui fait sens, la traversée d’un imaginaire européen hanté par le pressentiment de la catastrophe et la tentation du suicide.
Libération - René Solis

Et le plateau reprend des couleurs, quitte le noir et blanc pour s’aventurer dans un monde vif, claquant, et piquant si juste, tant il assume pleinement sa dinguerie. Qui n’en reste pas moins pictural, époustouflant de beauté, par les tableaux qu’il dessine, à vue devant nous.
Mouvement - Bruno Tackels

les ATP d'Aix ont accueilli
CHORAL
de François Tanguy et le Théâtre du Radeau
le 23 Avril 1995



Programmation Bois de l'Aune

Représentations ATP : Bois de l'Aune
le 20 Février 2012, 20H30
le 21 Février 2012, 20H30
le 22 Février 2012, 20H30
le 23 Février 2012, 19H30


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019