Sommaire

VOYAGE


De : Eve BONFANTI et Yves HUNSTAD
Mise en scène par Eve BONFANTI et Yves HUNSTAD
Avec Eve BONFANTI, Simonne MOESEN, Lola BONFANTI
Yves HUNSTAD, Etienne VAN DER BELEN & Valère LE DOURNER
EN PARTENARIAT AVEC LE SERVICE CULTUREL DE ROUSSET
spectacle à 20h30
durée 1h20



(pour en savoir plus et voir d'autres photos cliquez sur le titre du spectacle)




Eve Bonfanti & Yves Hunstad Voyageurs de l’imaginaire



On ne leur met pas vraiment d’age. Teint basané, regards chaleureux, sourires complices. Ils semblent être de nulle part, et de partout en même temps. C’est que leurs nombreuses tournées les font voyager en France, au Canada, à Tahiti ou encore en Nouvelle-Calédonie. Bruxelles constitue leur point de chute même si, dans leur propre pays, le nomadisme rythme leur vie, les emmenant de résidence en résidence. Avec la curiosité, le renouvellement, mais aussi l’incertitude, qu’un tel mode de vie engendre. Eve Bonfanti et Yves Hunstad, c’est avant tout l’histoire d’un duo pas tout à fait comme les autres, pour qui « faire du théâtre, c’est comme préparer à manger, sans dissocier l’art de pratiquer une profession de l’art de vivre ». Un couple aux ressorts multiples, donc, chez qui l’authenticité est devenue un point de référence, une valeur centrale. Artisans dans l’âme, ils composent leurs spectacles à quatre mains, lui de « façon éclatée, en étoile », elle « de manière plus globale, en cercle » s’amusent-ils à décrire. Au final, une écriture qu’ils disent « gémellaire », à la fois masculine et féminine. Qui, sous des airs de ne pas y toucher, révèle un travail millimétré.
Avec une productivité inversement proportionnelle à leur imagination, ils construisent leur théâtre sur la longueur, sans échéance, dans un processus créatif de longue haleine. Le court terme ? Très peu pour eux puisque dans leur compagnie « La Fabrique imaginaire », Eve et Yves conçoivent – depuis 1988, date de leur première création - des spectacles qui mûrissent lentement et tournent de nombreuses années. Leur « best-seller » Du vent… des fantômes, créé en 1996 est toujours joué aujourd’hui ! « Nous ne sommes jamais lassés » s’enthousiasme Yves Hunstad « C’est un plaisir grandissant, de plus en plus organique de jouer les spectacles. On se libère des tensions au fur et à mesure, c’est merveilleux ! » ajoute-t-il avec les yeux qui pétillent.
Du vent… des fantômes, Voyage ou Au bord de l’eau, pour ne citer que celles-là : résumer leurs pièces, justement, tient de l’impossible tant ces deux-là, habitués à déjouer gaiement les codes du théâtre, déambulent sur le fil invisible de la vérité et du faux-semblant. Jamais pris en otage, le public endosse chaque fois un statut tout particulier, un rôle essentiel à jouer au cours de la soirée. « Dans notre parcours créatif, le spectateur est un partenaire puisque nous sommes en permanence à son écoute et faisons évoluer le projet avec lui, jusqu’à ce qu’il aboutisse » précise Eve Bonfanti. Leur travail, très intuitif, brouille en effet les pistes entre comédiens et spectateurs, d’ordinaire séparées par la scène et le jeu.
Miroir de la vie, mise en abîme, jeu de perception et de conscience, leur théâtre n’aurait néanmoins pas sa saveur toute particulière sans cet humour fragile et fort à la fois, pince-sans-rire et délicat. Un comique si réel qu’il pousse le couple vers un jeu tout en équilibre, parfois jusqu’au bord du fou rire… Un théâtre ludique et jouissif donc, où personne ne triche. Mais d’où l’on ressort intrigué, amusé. Et terriblement léger.

Marie Liégeois



Le spectacle
« Voyage » est l’histoire imaginaire de divers personnages qui évoluent sans cloison dans différents couloirs du Temps : un généticien qui donne une conférence sur l’ADN, une sexologue qui s’interroge sur l’amour et suit le généticien jusqu’à Barcelone, un musicien québécois qui débarque à l’instant à l’aéroport et une actrice qui semble concevoir et présenter le spectacle mais qui étrangement, vient d’avoir un accident de voiture… Dans quel monde voyage-t-elle ? On ne sait pas si elle est morte, si elle est dans le coma, si on est dans son rêve ou si c’est elle qui imagine cette histoire comme étant celle de son prochain spectacle.
Ajoutez à cela un pilote d’avion qui est le régisseur du spectacle et une violoniste d’à peine vingt ans mais qui par le jeu du temps est aussi la mère de l’actrice adulte.
Les personnages déambulent dans des temps où les forces du passé et du présent se mélangent. C’est ainsi qu’ils déambulent, se croisent et se rencontrent pour nous entraîner dans un monde aux repères changeants. Les heures se décalent, les espaces entrent en collision et des combinaisons imprévues se forment qui sont autant de points de vue sur notre perception de la vie.
Il sera question d’un « voyage » à vivre avec le public, avec le temps comme maître d’oeuvre, celui-là même qui nous rassemble et nous sépare.
Voilà pour la trame de l’histoire, mais si vous avez vu « Du vent des Fantômes » ou « Au bord de l’eau »(1), vous savez qu’il n’est pas possible de résumer une pièce d’Eve Bonfanti et Yves Hunstad. Il faut juste se laisser porter, juste prendre le temps du voyage…






(1) Les ATP ont présenté AU BORD DE L'EAU au Théâtre des Ateliers du 29 au 31 Janvier 2004

Représentations ATP : salle Emilien Ventre, Rousset
le 4 Février 2013, 20H30


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019