Sommaire

INTÉGRALE ESCHYLE
Les Suppliantes
Les Sept contre Thèbes
Les Perses


De : Eschyle
Mise en scène par Olivier Py
Avec Mireille Herbstmeyer - Philippe Girard - Frédéric Giroutru





LES DATES :

Samedi 8 Juin -19h - Fondation Vasarely - Aix en Provence

Vendredi 14 Juin - 19h - Le Château - Peyrolles en Provence


Une restauration légère sera proposée pendant les entractes

Pour réserver
téléphone : 04 42 26 83 98
courriel : atpaixenprovence@wanadoo.fr

pas de billetterie en ligne pour les intégrales

Prix des places :
tarif normal : 20€
tarif réduit : 10€ (scolaires, étudiants, demandeurs d'emploi, bénéficiaires des minima sociaux, intermittents)


Esprit du Théâtre
Le théâtre comme héritage
rencontre avec
Dimitris Dimitriadis et Daniel Loayza
Salle des mariages - Hôtel de ville - Aix en Provence
Lundi 10 juin à 19h
entrée libre dans la limite des places disponibles



La parole doit être exacte.
Eschyle

Olivier Py a de la suite dans les idées autant que dans les admirations. D’Eschyle, il a déjà monté au cours des trois dernières saisons la trilogie de L’Orestie en version intégrale, puis Les Sept contre Thèbes et Les Suppliantes sous une forme réduite dont il signe le texte et l’adaptation. Il s’attaque à présent aux Perses, toujours dans l’esprit de ce «théâtre d’intervention » qui permettra aux quelques interprètes de ce spectacle de le présenter, ainsi que les deux précédents, dans des lieux où le théâtre ordinaire ne peut s’aventurer : salles des fêtes, établissements scolaires, comités d’entreprise…

Les Sept, dans la vision qu’en offre Olivier Py, montre un homme déchiffrant les images de l’épouvante que l’ennemi brandit aux portes de la cité assiégée, et qui en déjoue les pièges afin d’y puiser de nouvelles raisons d’espérer. Cet homme ne se doute pas encore qu’il lui faudra combattre son propre frère ; le moment venu, brisé d’abord par la nouvelle, il se relève et part rejoindre son destin.
Dans Les Suppliantes, un choeur de femmes fuyant des noces auxquelles on veut les contraindre vient demander asile et protection en terre d’Argos. La situation, sans autre ressort dramatique que les affres des malheureuses, suffit à évoquer des questions aussi essentielles que la violence faite aux femmes, l’exil et le malheur des réfugiés, l’hospitalité comme devoir.

Le sujet des Perses, enfin, était fait pour frapper les esprits athéniens : l’aîné des Tragiques y transporte son public au coeur du territoire ennemi. La scène est à Suse, devant le palais royal de Perse. La mère de Xerxès et le choeur des Fidèles attendent le retour du roi – qui ne peut être que triomphal, tant les forces grecques sont inférieures en nombre. Pourtant un sombre pressentiment trouble la reine mère… Eschyle ne s’est pas borné à imaginer les faits qu’il rapporte. Il a lui-même combattu les Perses à Salamine (480 av. J.-C.). Composée huit ans après la bataille, la terrible description des ennemis tombés à l’eau, que les Grecs frappent «comme des thons ou comme un plein filet de poissons», est due à un témoin qui a vu de ses yeux la mer, ce jour-là, prendre la teinte du sang. Mais le poète du camp victorieux laisse ici la parole aux vaincus, dont la défaite devient ainsi un miroir de notre humanité commune. Aveuglement et démesure n’engendrent que désastre : de part et d’autre du gouffre qui semble séparer Grecs et Barbares, des hommes – fous ou sages, braves ou arrogants, rien que des hommes, confrontés à leur mortalité et aux mêmes dures leçons qu’elle inflige à tous, également.
à lire Introduction au théâtre grec antique de Paul Demont & Anne Lebeau, LGF, 2008



Représentations ATP : Fondation Vasarely - Peyrolles
le 8 Juin 2013, 19H00
le 14 Juin 2013, 19H00


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019