Sommaire

LETTERA AMOROSA


De : René Char - Claudio Monteverdi
Mise en scène par Jeanne Zaepffel
Avec Antoine Sarrazin
Jeanne Zaepffel
Marie Salvat
Nicolas Worms



Lettera Amorosa
De René Char et Claudio Monteverdi
Adaptation libre de Jeanne ZAEPFFEL


René Char écrit le poème Lettera Amorosa en 1963, illustré par Georges Braque. Il reprend dans sa dédicace les mots chantés de la Lettera Amorosa de Claudio Monteverdi, composée vers 1619 dans le Septième Livre de madrigaux, sur un texte de Claudio Achillini : « Non é già part'invoi che con forz'invincibile d'amore tutt'a se non mi tragga. - Il n'est pas une partie de vous, qui par la force de l'amour invincible ne m'attire entièrement vers vous. » La Lettera Amorosa s'inscrit dans la tradition du madrigal à voix seule de « stile rappresentativo »,(genre représentatif). Une femme lit la lettre de son amant, sa voix est accompagnée de la basse-continue. Le lien, ténu et invincible entre deux êtres qui s'aiment réunit ici la parole lumineuse de René Char et le lyrisme du « recitar cantando » de Claudio Monteverdi.
À propos du spectacle
L'aventure littéraire et musicale a débuté grâce à Julia Gros de Gasquet, directrice artistique du Festival de la Correspondance de Grignan et professeur d'Etudes Théâtrales à l'Université Paris III. Elle m'a confié l'entière responsabilité de choisir les auteurs, les lettres sur lesquelles je voulais travailler mais aussi la musique qui accompagnerait ces lectures.
Je démarrais ainsi un long travail d'investigation qui posait en amont de multiples questions sur l'interdisciplinarité entre les arts : comment marier la musique au verbe, quelle part la musique doit prendre au coeur du spectacle.
A première vue, la correspondance installe le lecteur dans un cadre défini (espace et temps) qui limiterait certaines possibilités musicales, la musique reléguée à un simple accompagnement. Aussi ai-je posé la question de savoir comment la musique peut faire corps avec le texte. Je me suis dès lors dirigée dans un premier temps vers une autre forme, la langue poétique retrouvée dans le poème épistolaire de René Char, La Lettera Amorosa.

Représentations ATP : Conservatoire Darius Milhaud-salle Ville
le 21 Octobre 2016, 18H00
le 21 Octobre 2016, 20H30


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2017