Sommaire

PASSION SIMPLE


De : Annie Ernaux
Mise en scène par Jeanne Champagne
Avec Marie Matheron



PASSION SIMPLE
Premier Opus de La Chambre, la Nuit, le Jour mis en scène par Jeanne Champagne.

« A partir du mois de septembre l’année dernière, je n’ai rien fait d’autre qu’attendre un homme : qu’il me téléphone et qu’il vienne chez moi. »
Annie Ernaux
« Chambre noire » où « Chambre claire » c’est là que se révèle à nous quelque chose de secret, jamais entrevu, inconnu de nous. Le coeur et le corps vacillent, les émotions nous envahissent. La Chambre, la Nuit, le Jour est un spectacle que j’ai créé au mois de février 2013 à Equinoxe, Scène Nationale de Châteauroux où je suis artiste associée.
C’est une rêverie autour de la « chambre interdite », la « chambre des passions » avec les mots de Annie Ernaux, Pascal Quignard et Marguerite Duras. Passion Simple en est le premier opus : c’est une exploration vers l’absolu de la passion où tout se déploie et se dilate à l’infini, jusqu’au vertige : douleur exquise de l’attente, fulgurance du désir, extase du silence.
C’est une brûlante mise à nu d’un amour fou : « nous fîmes l’amour comme le soleil bat, comme les cercueils claquent » André Breton. C’est une traversée, au plus près des mots et des sensations, tendue par une exigence de vérité que nous souhaitons faire entendre. Nous suivrons le chemin de l’écriture et le chemin de la passion qui s’écrit, s’écrie au creux des amants dans une tension érotique, jusqu’à la perte, la dissolution totale.
Jeanne Champagne

Annie Ernaux
Annie Ernaux passe son enfance et sa jeunesse à Yvetot, en Normandie. Elle fait ses études à l’université de Rouen. Elle devient successivement institutrice, professeure certifiée, puis agrégée de lettres modernes. Elle fait son entrée en littérature en 1974 avec Les Armoires vides. En 1984, elle obtient le prix Renaudot pour un de ses ouvrages, La Place. Les Années, vaste fresque qui court de l'après-guerre à nos jours, publiée en 2008, est récompensée en 2008 et 2009 par plusieurs prix. En 2011, Écrire la vie paraît dans la collection « Quarto ». Elle rassemble la plupart de ses écrits autobiographiques et propose un cahier d'une centaine de pages, composé de photos et d'extraits de son journal intime inédit. Jeanne Champagne Metteure en scène Après des études à l’Institut d’Études Théâtrales Jeanne Champagne a suivi les cours d’Antoine Vitez au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. Elle a joué au TNP (Villeurbanne) avec Roger Planchon et au CDN de Reims avec Philippe Adrien. Elle présente sa première mise en scène à Théâtre Ouvert, dans le cadre du Festival d’Avignon : La Maison d’Anna de Ninon Ozanne et Dagmar Deisen, d’après Anaïs Nin. Avec sa Compagnie Théâtre Ecoute, fondée en 1981 et associée à la Maison de la Culture de Bourges de 1992 à 1997 elle a mis en scène de nombreux spectacles, parmi lesquels on peut signaler des pièces de Peter Handke, Edward Bond, Heinrich von Kleist ou Bertolt Brecht mais aussi des adaptations des écrits d’Annie Ernaux et de Charles Juliet. Elle est la première à avoir porté à la scène le Grand Cahier d’Agota Kristof dans le cadre du Festival d’Automne. Dans son parcours artistique on remarque la trilogie de Jules Vallès (L’enfant, Le Bachelier, L’insurgé) créé entre 1996 et 1998 et un projet autour des écrits politiques de George Sand : George Sand, une femme en politique, créé en 2004 à Equinoxe et présenté à l’Assemblée Nationale. Jeanne Champagne obtient en 1991 le Prix Passerelle des Arts. En septembre 2005, elle est nommée Chevalier des Arts et des Lettres.
De 2009 à 2014, Jeanne Champagne a été artiste associée et responsable des actions artistiques à Equinoxe, Scène nationale de Châteauroux. Depuis 1988, Jeanne Champagne a toujours inclus dans le projet artistique de sa Compagnie une activité de formation théâtrale auprès de jeunes professionnels, d’amateurs et en partenariat avec l’Education Nationale. Artiste associée à Équinoxe, son ancrage sur le territoire calstelroussin s’est traduit par le développement de projets d’éducation artistique et d’enseignement du théâtre dans un grand nombre d’établissements scolaires et d’enseignement supérieur.
Artiste associée à Équinoxe, Scène nationale de Châteauroux de 2009 à 2014, Jeanne Champagne a consacré ces trois dernières années à un projet artistique centré autour de l’écriture de Marguerite Duras, créant à Châteauroux plusieurs mises en scène : Écrire, la Musica, La Maison d’après La vie matérielle et autres textes de Marguerite Duras. L’Eden cinéma créé à Équinoxe en novembre 2010 a été repris au Théâtre de la Tempête, Cartoucherie de Vincennes du 25 janvier au 24 février 2013. À partir de 2012, elle développe un nouveau projet autour du thème de « la chambre » : La chambre, la nuit, le jour. La saison 2012-2013 voit se concrétiser ce projet, d’abord à l’Abbaye de Noirlac (Cher) à l’automne 2012, puis sur la scène Équinoxe au printemps 2013.

Marie Matheron
Marie Matheron a travaillé à la télévision et au cinéma notamment avec Manuel Poirier (La Lettre à Dédé, Appartement 62, Western), Olivier Assayas (L’Enfant de l’hiver), Jacques Doillon (Au fond du coeur), Claude Chabrol (Bellamy), Sébastien Lifshitz (Plein Sud) et Rebecca Zlotowski (Belle épine). Au théâtre, notamment avec Catherine Anne (Combien de nuits faudra-t-il marcher dans la ville), Jean-Louis Martinelli (La maman et la putain), Bernard Lévy (L’Échange), Jean Malaterre et Arnaud Bédouet (La vie sexuelle de Catherine M.), Alain Chambon (La Concession Pilgrim), Jean-Claude Penchenat (Carola), Claude Baqué (Eaux dormantes). Et avec Jeanne Champagne dans La Chambre, la nuit, le jour en mars 2013 et dans La Danse de mort d’August Strinberg en mai 2013.

Représentations ATP : Théâtre des Ateliers
le 14 Novembre 2016, 20H30
le 15 Novembre 2016, 20H30


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2017