Sommaire

Inconnu à cette adresse


De : Kressmann TAYLOR
Mise en scène par Pascale HENRY
Avec Compagnie Voisins du dessous


En 1938, en Amérique, une femme compose avec la complicité de son mari une courte nouvelle, mettant en scène une correspondance imaginaire entre deux hommes, l’un juif américain, l’autre Allemand. Elle n’écrira rien d’autre. Ce texte saisissant, écrit à la veille de l’avènement du nazisme, contient dans la simplicité et dans l’habileté de sa construction, une clairvoyance qui laisse sans voix sur cette tragédie collective que va devenir le nazisme, dans sa négation absolue de l’altérité. Nous sommes en 1932. Max et Martin, qui ont une quarantaine d’années, sont associés d’une galerie d’art en Californie et unis par une longue amitié, affectueuse et fraternelle. Martin décide de retrouver l’Allemagne avec sa famille. Séparés, ils entretiennent, dans le mouvement de cette correspondance qu’imagine Kressmann Taylor, une conversation où se dévoile l’Histoire. Doucement, implacablement, au rythme des lettres qui sont désormais leur seul lien, on entendra se creuser l’abîme où l’Histoire a sombré dans le cœur même de ce qui relie les deux hommes : les mots. Ceux des premières lettres qui disent, dans l’éloignement, le manque de l’autre et s’assurent de la chaleur de cette amitié, et puis inexorablement, sous le puissant poison du discours nazi qu’à son retour Martin découvre d’abord avec méfiance, ceux qui disent le lent effritement qui s’opère dans l’espace de cette amitié, où les mots ne trouvent plus d’adresse commune. Jusqu’au pire. Chirurgie exemplaire du drame d’une amitié perdue, dévoyée par l’Histoire, éclairant depuis le particulier, l’universel. Implacable plaidoyer sur le pouvoir des mots. Ceux qui nous tuent, comme ceux qui nous redressent. Pascale HENRY

Représentations ATP : Théâtre des Ateliers
le 24 Janvier 2002, 00H00
le 25 Janvier 2002, 00H00
le 26 Janvier 2002, 00H00


Sommaire



Pour toute remarque ou suggestion, merci d'envoyer un mail à : ATPaixenprovence@aol.com

ATP - Aix en Provence © 2001 - 2019